◘ HISTOIRE
QUELQUES POINTS D'HISTOIRE DE LA MAISON
DE RETRAITE "BON REPOS"
 


NOTRE-DAME DE BRAINE

Au 18ème siècle: Prieuré de Filles de l'Ordre de St Benoît.

    Cette maison a pris la place d'un hôpital fondé à BRAINE en 1201, par Agnès, Comtesse de ce lieu. Ce changement a été fait en 1647, du consentement de Simon le Gras, Évêque de Soissons, par Henri de la Mark, Duc de Bouillon, et Comte de BRAINE qui, par lettres patentes du Roi, du mois de janvier 1666, enregistrées au mois de mai suivant, fit réunir au nouveau Monastère, la Maladrerie et l' Hôpital du lieu, fondée par ses ancêtres.

À LA REVOLUTION

Mise en vente des biens de l'Église par les gouvernements successifs de la Révolution.

    Le couvent des bénédictines de Notre-Dame de Braine, trouva acquéreur en la personne d'Antoine Fournier. Les édifices du couvent furent affectés vers 1814 à un haras, qui, par décret du 29 mai 1875, pris le chemin de Compiègne.

En 1891
    Monsieur le Chanoine CATILLON (supérieur ecclésiastique de la Congrégation des Soeurs de l'Enfant-Jésus de Soissons) eut l'idée d'une fondation dans l'Ancien couvent des Bénédictines de BRAINE fermé en 1793.
    Jugeant que cette belle propriété convenait très bien à une Maison de Retraite, il la fit acheter par une Société Civile, la direction et la gérance en furent confiées aux Soeurs de l'Enfant Jésus.

GUERRE DE 1940-1945
    La maison fut très endommagée à la guerre par deux torpilles tombées au milieu du jardin. L'immeuble était inhabitable.
    Au retour de l'exode, les habitants offrirent de loger chez eux les personnes qui avaient accompagné les soeurs au retour de l'exode, en attendant que certaines réparations permettent d'occuper quelques chambres. La nourriture était à la charge de la maison, il fallait chaque jour partir avec une petite voiture ravitailler toutes les dames.
    La Maison ne fut totalement relevée de ses ruines qu'en 1952.


MAISON "BON REPOS"
    En 1975 les soeurs confièrent la gestion de leur maison à une association à but non lucratif loi 1901 dénommée : ASSOCIATION DE GESTION DES MAISONS DE RETRAITE "BON REPOS" DE BRAINE ET VAILLY-SUR-AISNE. La maison prit alors le nom de "Maison de Retraite Bon Repos".
    Des travaux importants d'humanisation ont eu lieu depuis 1980 jusqu'à ce jour.
    La Maison de Retraite "Bon Repos" est habilitée à recevoir des résidants susceptibles de bénéficier de l'aide sociale, des aides à l'autonomie ainsi que l'allocation logement. Elle a une capacité d'accueil de 59 résidants (39 à Braine, 20 à Vailly-Sur-Aisne).
    La destination naturelle de la Maison de Retraite "Bon Repos" est d'offrir à chaque résidant un cadre adapté à son rythme actuel, promouvoir les soins dont il a besoin et privilégier une qualité de vie la plus agréable possible, car, il ne s'agit pas de donner des années de vie mais de la vie aux années. Elle n'a pas également pour but d'assurer aux résidants le logement et la nourriture; Son rôle est beaucoup plus noble et plus humain. Elle s'efforce de mettre en oeuvre tous moyens afin de créer dans l'établissement, une ambiance de dignité, de générosité et de solidarité.
    Le personnel et les résidants doivent être conscients que leur contact permanent au cours de cette vie collective doit s'exprimer dans une atmosphère de respect et de considération réciproques.

Haut de page